Trouver de l’aide sur darktable

Jp Valery on Unsplash

Table des matières

Introduction

Cela fait quelque temps maintenant¹ que de nombreuses discussions ont lieu sur le forum de darktable.fr et ailleurs à propos du niveau d’investissement nécessaire à l’utilisation de darktable et des problèmes récurent liés à une méconnaissance de la documentation du logiciel par certains utilisateurs qui posent pour la 20ᵉ fois la même question. Cela a engendré ces derniers mois beaucoup de frustration et de découragement chez les développeurs et les personnes qui tiennent le forum actif à force de répéter sans cesse les mêmes choses à des utilisateurs trop peu curieux dans leur démarche d’apprentissage. Je ne vais pas lister ici toutes les discussions à ce sujet tellement elles sont nombreuses, mais je vais juste partager deux billets d’Aurélien Pierre qui synthétisent bien ce problème :

Face à ce problème j’ai noté que très peu de monde connaissait l’existence de deux fonctionnalités présentes dans le logiciel depuis déjà bien longtemps (et remise à jour et améliorée depuis quelques mois grâce au boulot de Rawfiner) qui servent justement à faciliter l’accès à la documentation et donc à faciliter la vie des utilisateurs : ce sont l’aide contextuelle et les infobulles.

Un petit sondage réalisé sur Mastodon montre en effet qu’assez peu de monde le connait et l’utilise :

Sondage Mastodon
Sondage Mastodon sur l’aide contextuelle de darktable

Ce billet vise donc à mieux faire connaître ces fonctionnalités chez les utilisateurs de darktable.

L’aide contextuelle

Cette aide vous permet en cliquant sur fonctionnalité précise du logiciel (icône, module, bouton, etc.) de vous rendre directement à sa documentation qui vous expliquera alors de façon détaillée son fonctionnement avec parfois des exemples.

Vous pouvez la retrouver cette aide en haut à droite du logiciel comme le montre la figure ci-dessous dans le cadre rouge.

Copie d’écran de darktable montrant le bouton de l’aide contextuelle
Copie d’écran de darktable montrant le bouton de l’aide contextuelle

Une fois que vous avez cliqué sur ce petit point d’interrogation, il vous suffit alors de choisir une zone du logiciel que vous souhaitez mieux comprendre ou utiliser, darktable vous ouvrira alors un lien Web dans votre navigateur pour vous orienter dans le paragraphe correspondant de documentation.

Par exemple, en cliquant sur le module Retouche dans la chambre noire, le logiciel vous renvoie vers le lien suivant² vous expliquant son fonctionnement.

Désormais, si vous rencontrez un problème où vous vous posez une question sur le fonctionnement d’un module de la chambre noir (ou ailleurs, la quasi-totalité du logiciel est référencé), cliquez dessus avec cette aide pour lire sa documentation. Dans 95 % des cas vous aurez votre réponse sans avoir dérangé personne sur le forum ou les réseaux sociaux et vous gagnerez en autonomie et en compétence. 🙂

Le reste du temps, et si vraiment la documentation ne vous suffit pas, faites un tour sur le forum pour voir si le sujet n’a pas déjà été abordé.

Les infobulles

Dans beaucoup d’endroits du logiciel, vous trouverez aussi des infobulles en posant simplement la souris sur une glissière ou un module. Celles-ci peuvent aussi être grandement utiles si vraiment vous êtes paumés.

Voilà quelques exemples :

  • infobulle du module retouche et notamment de la décomposition en ondelette de la photo :
Infobulle sur le module retouche
Infobulle sur le module retouche
  • infobulle du module filmique et plus précisément sur le curseur de l’exposition relative du noir :
Infobulle sur le module filmique
Infobulle sur le module filmique
  • infobulle du module courbe des tonalités et plus précisément sur la méthode d’interpolation :
Infobulle sur le module courbe des tonalités

Vous voyez que dans certains cas il y a littéralement des pavés pour vous aiguiller dans votre développement.

Conclusion

J’espère que ces deux fonctionnalités de darktable, qui sont malheureusement sous-exploitées et trop peu connues, vous permettront de mieux vous accompagner vers la documentation du logiciel afin de l’utiliser de la meilleure façon qu’il soit. Cela évitera peut-être des tensions au sein de la communauté entre certains utilisateurs, les personnes qui font du support (sur leur temps libre, faut-il le préciser ?) et les développeurs qui font un job fabuleux (aussi sur leur temps libre rappelons le aussi) pour rendre le logiciel toujours plus performant et qui s’épuisent, à raison, à répéter les mêmes choses alors que tout est déjà expliqué en détail sur la doc que personne ne pense ou ne veut lire.

Je ne suis pas développeur du logiciel, mais je peux imaginer à quel point cela peut être découragent de voir des gens mal utiliser une fonctionnalité qu’on a développée et documentée simplement parce que personne ne s’est donné la peine voir comment il doit fonctionner…

De plus, vous progresserez bien plus rapidement sur le logiciel en creusant par vous-même plutôt qu’en demandant de l’aide toutes les deux minutes. Il y a bien assez de documentation plus ou moins technique disponible sur le Net et en français pour ne pas avoir à demander son chemin.

Bref, rendez-vous le plus souvent possible dans la doc pour mieux comprendre l’outil que vous utilisez, tout le monde en sortira grandi et gagnant.

Notes

¹ certains diront que ce phénomène s’est exponentiellement aggravé depuis que darktable est disponible sur Windows et depuis le changement de politique commerciale d’Adobe, mais cela est une autre histoire qui ne sera pas abordée ici. 🙂

² vous noterez que la documentation est traduite à 100 % (ou presque) en français, vous n’imaginez pas la chance qu’on a d’avoir des gens qui font ce job avec sérieux pour nous faciliter la tâche, profitez-en. 😉